Ville de Romagnat > Cadre de vie, urbanisme > Développement durable > Nature et espaces verts
Info
RESTRICTION D'EAU // INTERDICTION TOTALE remplissage des piscines - lavage des véhicules - arrosage des espaces verts et jardins ornementaux // RESTRICTION de 8 h à 20 h : arrosage des potagers - arrosage des massifs de fleurs

Nature et espaces verts

La commune de Romagnat accorde une place importante à la gestion de son environnement naturel et des ses espaces verts.

Romagnat, commune « zéro phyto »

L’entretien des espaces verts

Le service Espaces Verts gère environ 22 hectares d’espaces verts (tonte, fleurissement, taille…).
Dès le début des années 2010, les élus avaient décidé d’arrêter l’usage de produits phytosanitaires sur les espaces verts de la mairie et du parc l’entourant, ainsi que pour les écoles.
La commune s’est engagée en mai 2013 au niveau 2 de la Charte d’entretien des espaces publics portée par la FREDON (Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) d’Auvergne dans le cadre de Phyt’eauvergne. Depuis 2016, la commune n’utilise plus aucun produit phytosanitaire (hormis le cimetière qui continue à recevoir quelques traitements faiblement dosés).

Mieux jardiner

L’achat, l’utilisation et la détention de produits phytosanitaires par les particuliers est interdite. Chaque citoyen peut adopter des techniques de jardinage écologique permettant de ne plus recourir au désherbant.

Consultez le site spécialisé mieux-jardiner.fr.
Vous y trouverez

  • des fiches pratiques comme « Comment vais-je faire pour désherber ma cour ?!? », « Les allées, cours et terrasses », « Les solutions biologiques », « au potager », etc.
  • la liste des jardineries engagées dans la démarche « Jardiner en préservant sa santé et l’environnement ».

Une vigne et un verger à Chomontel

Une vigne et un verger ont été plantés sur des parcelles communales situées sur le puy de Chomontel dans la zone Natura 2000. Ces projets ont pour but de favoriser la biodiversité en préservant les cultures locales.

La vigne

Une vigne participative a été plantée en 2018 sur une parcelle communale. Elle est gérée par l’association Les Fessous de Romagnat, conseillée par les viticulteurs Joseph et Etienne Cournol.
Les membres de l’association participent à l’entretien, à la taille et à la vendange.

Le verger

En 2019, une vingtaine d’arbres fruitiers ont été plantés à proximité de la vigne. La sélection des variétés a été faite avec le Conservatoire des Espaces Naturels-Auvergne, gestionnaire de la zone Natura 2000. Des variétés locales de cerisiers, de pruniers, de figuiers, de pommiers, de poiriers, mais aussi un néflier, un cognassier et un noisetier ont été sélectionnés.


L’aménagement des forêts

L’ONF (Office National des Forêts) gère 52,30 hectares de forêts (feuillus et résineux, situés à Opme et Saulzet-le-Chaud) dans le cadre d’un plan d’action d’exploitation et d’aménagement des espaces forestiers pour la période 2014 – 2033.
L’objectif est de maintenir un état boisé pour préserver une qualité du paysage périurbain tout en renouvelant les peuplements de façon durable.

Deux types d’actions sont programmés :

  • des coupes de très gros bois (diamètre supérieur à 65 cm) avant leur dépérissement.
  • des travaux de nettoiement après coupe

L’ONF s’est engagé à maintenir les milieux ouverts, les zones humides et les lisières diversifiées, à conserver des bois morts et des souches hautes et à programmer les coupes et travaux en fonction des périodes sensibles des cycles des espèces rares ou protégées.


Lutter contre l’ambroisie

Les ambroisies sont des plantes invasives originaires d’Amérique du Nord dont les inflorescences mâles et femelles sont sur la même plante. Elles sont en fleur d’août à octobre, leur pollinisation se fait par le vent. Les pollens de l’ambroisie sont très allergisants et, à cause de la floraison tardive, entraînent des symptômes similaires au rhume des foins mais plus sévères et pouvant se compliquer.

Arracher l’ambroisie

Si vous repérez des plants d’ambroisie, vous pouvez facilement les arracher et les jeter à la poubelle. L’élimination de l’ambroisie doit se faire avant pollinisation et avant grenaison.

  • Arrachage manuel : c’est la méthode la plus efficace pour réduire la quantité de pollen et de graines.
  • Action mécanique (tonte, fauchage, broyage…) : si la surface infestée est importante, il faut procéder à une coupe haute (supérieure à 10 cm) entre juillet et début août, puis une seconde coupe entre fin août et fin septembre.

Participer à la lutte contre l’ambroisie

Si vous voyez une zone infestée par l’ambroisie, vous pouvez la signaler