• Retour accueil
  • Nous contacter
  • Rechercher
  • Plan du site
  • Imprimer la page
ROMAGNAT

Vivre à Romagnat/Cadre de vie - Environnement/Dossier : Utilisation des produits phytosanitaires

Utilisation des produits phytosanitaires

Afin de sensibiliser et d'informer chacun d'entre-nous sur la réduction des produits phytosanitaires, la FREDON Auvergne vient de créer une série de 5 clips vidéos ayant pour objectif :

  • la démarche de réduction des désherbants chimiques ;
  • l'acceptation de la végétation spontanée ;
  • et les nouvelles solutions d'entretien mises en place par votre commune.

Ces 5 vidéos abordent les thèmes suivants :

  • Désherber autrement ;
  • Des couvre-sol pour empêcher l'herbe de pousser ;
  • Enherber des surfaces sablées ;
  • Bien vivre avec la végétation spontanée ;
  • La gestion différenciée des espaces publics.

Élus et agents des espaces verts ont là encore une position commune quant à la mise en oeuvre de solutions alternatives de désherbage.
Des démarches sont engagées dans ce sens.
Ces méthodes alternatives présentent en effet l’avantage de ne pas exposer les agents à un contact avec un produit phytosanitaire, de ne pas polluer l’environnement, de ne pas laisser de résidu sur le lieu d’application.

Il est toutefois indispensable de procéder aujourd’hui à un entretien régulier et efficace des espaces publics. Chaque fois que cela sera possible, un désherbage mécanique (par Rotofil) sera privilégié.

Usage raisonné

Les produits phytosanitaires employés aujourd’hui sont homologués par une AMM (autorisation de mise sur le marché) délivrée par le Ministère de l’Agriculture, de la Forêt et de la Pêche. En l’occurrence, les services municipaux utilisent un désherbant homologué pour le traitement des parcs, jardins, trottoirs (zones fréquentées par le public).
Les agents ont reçu une formation et sont très vigilants quant à la manipulation et l’application de ces produits, conformément aux consignes de sécurité et grâce à la Fiche de Données de Sécurité.
Afin de protéger agents et habitants d’une éventuelle contamination par contact avec des végétaux traités, un délai de ré-entrée après traitement (6 heures) doit être respecté.
Il n’était pas communiqué jusqu’à présent, il sera désormais indiqué par affichage sur les lieux traités ouverts au public.

À l’horizon 2020

La loi Labbé rendait effective en 2020 l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires par les collectivités et en 2022, par les particuliers.
Par amendement, cette date a été avancée au 31 décembre 2016 pour les professionnels et les particuliers.

Il n’est donc pas trop tôt pour se préparer !

Pour plus d'informations techniques : www.phyteauvergne.ecologie.gouv.fr rubrique « conseils / particuliers »